mercredi 28 décembre 2016

Une mare dans mon salon!

Cela fait un moment que je pense à créer un point d'eau avec seulement des plantes européennes ou d'eau froide. D'abord j'ai pensé à mon bassin mais, sachant qu'on peut faire ça dans un aquarium, j'ai finalement opté pour un petit aquarium de type nano-cube, que j'avais déjà et qui dormait dehors. Ainsi est né l'idée de la mini-mare dans mon salon, c'est ce qui dorénavant remplacera mon amazonien de 200 litres.

Sous le sable, j'ai mis une poignée d'argile verte et deux coquilles d'huîtres écrasées. L'argile pour les minéraux et oligo-éléments, les huîtres pour le calcium. Je ne savais pas encore quelles plantes j'allais utiliser. Pour l'argile, je préfère en mettre moins que trop, on peut toujours en rajouter, même lorsque le bac est installé. Il existe des billes d'argiles toutes prêtes dans les magasins, il suffit de les enfouir aux pieds des plantes.
Pour le décor, j'ai mis une belle racine sur laquelle j'ai fixé de la mousse de Java ou Vesicularya dubyana, en espérant qu'elle va recouvrir toute la racine. Ne me pas demandez de quel végétal provient cette racine, je n'en ai aucune idée, tout comme le vendeur d'ailleurs.


Pour le sol, j'ai utilisé le sable de mon ancien 200 litres, sable qui est resté à l'extérieur dans une poubelle pendant plusieurs mois. Je trouve dommage de jeter du sable lorsqu'on se débarrasse d'un aquarium, sur internet on trouve toujours des preneurs. C'est du sable de Loire mélangé avec de la tourbe puisque à l'origine il était pour un bac amazonien. Je n'ai rien lavé, j'ai juste enlevé un peu de tourbe, pas la peine d'en avoir beaucoup pour un petit bac comme celui-là. Avec ce sable j'ai recouvert l'argile et les huîtres écrasées. 

Il n'y a pas de filtration, juste une petite pompe de brassage, pompe pour nano-cube. J'ai simplement enlevé la mousse et ai mis à la place un morceau de bas pour éviter que les poissons et autres bestioles, escargots et aselles, ne se fassent aspirer. 
Ce qui est bien avec ces pompes c'est qu'on peut les brider, ainsi je l'ai réglée au minium, juste assez pour faire un peu de courant, mais pas trop pour ne pas tout remuer.
Il n'y a pas de chauffage, évidemment, puisque ce bac est prévue pour des plantes d'eau froide, vous suivez toujours ? L'eau est à température ambiante aux alentours de 18°. Il n'y aura pas non plus de changements d'eau fréquents, deux à trois par an suffiront, et en cas de jardinage important ou tout sera remué. Le sol n'est pas très propre, la tourbe remonte par-ci, par-là, mais rien de bien grave, de toute façon je déteste les aquariums ultra propres. A force de nettoyer on en lève ce qui est impoortant pour l'équilibre biologique, les bactéries bénéfiques !


Pour la végétation, j'ai mis de l'Elodea canadensis et la Potamogeton natans en arrière plan, la Crassula helmsii, Callitriche palustris, Potamogeton gayi, Eleocharis sp. mini en avant et moyen plan,  en flottante quelques Spirodela polyrhiza qui, je l'espère, vont se multiplier.
Il y aussi un brin de Cératophyllum demersum, ne jamais oublier d'en mettre dans un nouveau bac!

Je ne sais pas si la végétation va se plaire sur le long terme étant donné qu'il s'agit de plantes de bassin.

On ne voit pas sur la photo la Potomageton natans, car je n'ai reçu que des racines, mais que j'ai plantées quand même en me disant qu'elles finiraient par donner des feuilles. En revanche j'ai un sérieux doute pour la Callitriche car c'est vraiment une plante palustre qui a besoin de sortir hors de l'eau...
Une chose est sûre, l'Elodée canadensis va très bien aller, elle pousse déjà rapidement et à l'air de s'y plaire.


Ce genre de bac est bien pour des poissons de très petites tailles ou des crevettes, mais rien de plus. Il est éclairé par une lampe Ecowawe de 20w, c'est un peu juste pour ce volume, je verrai à l'usage.
J'ai choisi d'y introduire 10 Boraras naevus, un peu par hasard car mon fournisseur les avait dispo ce jour là, c'est aussi simple que ça, du coup j'ai rempli le bac avec un mélange d'eau de conduite et de Mont Roucous, histoire de faire baisser la dureté et le pH.

Voyons ce que ça donne après une dizaine de jours et après l'introduction des poiscailles. 


J' ai mis aussi des Aselles, des Ostracodes et des Cyclops. Une vraie mare quoi ! Sauf que les Cyclops ont servi de repas aux poissons. Ils ont beau être petits ces mini-poissons, ils ont un instinct de chasseur bel et bien développé. J'espère que les Ostracodes s'en sont sortis, en revanche les Aselles, elles, batifolent et font des petits à tire-larigot. Il y a bien sûr des escargots, des Physes, des Planorbes corneus rouges et une espèce de Mélanoïdes non définie.

Encore des images:



Les Aselles sont arrivées avec les plantes, elles étaient jeunes et de petites tailles, en quelques jours elles ont grandi et même fait des petits! 



Les naevus, plutôt timides au début, se coursent, se taquinent, sont toujours en mouvement, et font des parades comme s'ils avaient toujours été là!

Et enfin une petite vidéo, désolé pour le flou qui apparaît de temps en temps, c'est que je ne suis pas un preneur d'images confirmés!



Voilà pour cette "mare à la maison", j'imagine le boulot lorsque je devrai élaguer tout ça..Je pense que la végétation va changer car certaines plantes ne vont pas tenir, mais encore faut-il essayer avant de reculer devant mère Nature....

Stay in touch!