lundi 10 novembre 2014

Une belle américaine, peu exigeante, pour se faire la main!

Pour ceux qui ne souhaitent pas se prendre la tête sur le choix des plantes, en voilà une qui est idéale pour eux.

C'est la Sagittaria subulata d'origine américaine, elle a des feuilles rubanées de 5mm de largeur et jusqu'à 50 cm de longueur. Elle est si facile qu'elle peut en devenir envahissante si on ne la contient pas régulièrement. Au début elle prend son temps, il lui faut deux à trois mois pour s'adapter, après, on ne l'arrête plus.


Dans l'aquarium:

Jeunes pieds de Sagittaria subulata
Dans mon bac elle pousse sans engrais, ni ajout de CO2,  même sous les racines sans lumière directe du tout. Je précise que sous le sable il y a quand même une couche de tourbe.
On peut la garder à vie grâce à ses nombreux stolons qui se propagent sans cesse, et ses nombreuses racines permettent le maintien d'un substrat sain et oxygéné évitant ainsi le colmatage du sol. C'est simple, avec 4 ou 5 pieds, et au bout de quelques mois, elle recouvre toute la surface disponible, elle est économique mais très prolifique.

Lors de plantation, il ne faut pas enfouir le collet de la plante qui, dans ce cas, dépérit rapidement. De plus, deux à trois fois par an, il faut supprimer les pieds anciens pour laisser suffisamment d'oxygène et d'espace aux jeunes stolons. Ce sont là ses deux seuls points négatifs ou contraignants.

Pieds anciens de Sagittaria subulata
L'intensité lumineuse influence sa taille, si la lumière est plutôt faible elle aura tendance à faire de longues feuilles, à contrario, si la lumière est très intense ses rubans seront plus courts. Dans les grands bacs elle sera bien en avant plan, dans les petits bacs elle pourra être placée au milieu ou en arrière-plan.
Dans le bac, ci-contre, les pieds anciens de Sagittaria subulata atteignent 37 cm de longueur. Il faudra que je plonge mes mains pour faire un peu de jardinage, c'est une véritable jungle là-dedans, et les Corydoras n'aiment pas vraiment.




Dans le bassin.
Elle supporte de grandes variations de température, selon les bouquins, de 15° à 30°. Elle est aussi utilisée dans les bacs à Discus qui ont besoin d'une température élevée. 
Dans mon bassin, ci-contre, elle se développe très facielement en étandant ses stolons sur toute la surface disponible. Ses racines puisent les nutriments dans un sol de 2cm à inexistant.



Elle supporte très bien les basses températures, jusqu'à 4° l'hiver dans mon bassin. D'ailleurs cela fait deux hivers qu'elle se développe très bien dans mon bassin, n'est pas frileuse la bougresse!
Elle a envahi tout le bassin assez rapidement. L'été elle produit de jolies fleurs blanches à trois pétales, qui vont donner une graine, celle-ci va se détacher et, portée par le courant, va tomber au fond, si le sol est favorable la plante va se développer de nouveau.
A l'extérieur elle va chercher à atteindre la surface pour pouvoir fleurir. 
Si on la maintenient à l'extérieur il faut faire attention à ce qu'elle ne s'échappe pas, elle pourrait faire des dégâts importants dans nos cours d'eau.



Pour la petite histoire:

Subulata en godet
On trouve dans les boutiques aqurio une plante vendue sous la dénomination "Echinodorus Tenellus" mais qui ressemble étrangement à celle sur la photo ci-contre. En fait il ne s'agit pas de la Tenellus mais bien de la subulata. A l'évidence, la Sagittaria subulata a été vendue durant des décennies sous une fausse dénomination, il faut donc faire attention à ne pas les confondre.

Le feuillage de la tenellus est plus court et beaucoup plus fin, les feuilles se terminent en pointe, c'est une plantes gazonnante qui peut être taillée, contrairement à la subulata. Mais la vraie Echinodorus tenellus est très rare dans les magasins aquario, mais on peut la trouver sur le net plus facilement. Histoire de bien voir la différence voici une vidéo de la tenellus

Voilà, je pense que c'est une super américaine, généreuse,  endurante, peu exigeante, elle est accessible aux novices, mais reste très prisée par les plus expérimentés!

Stay in touch!