mercredi 19 décembre 2012

Pour débuter!

Vous souhaitez recréer une tranche de nature aquatique dans un aquarium, pour cela deux qualités sont indispensables, la patience et l'observation!

- La patience, car la nature évolue suivant son rythme et il faut nous y conformer, l'observation afin de réagir rapidement si on constate un comportement anormal chez nos poissons.

Il y a aussi deux règles de base en aquariophilie qui sont, malheureusement, ignorées par la majorité des aquariophiles:

- Éviter de sur-peupler son bac, et ne pas mélanger des espèces qui n'ont aucun rapport entre-elles. Vaut mieux avoir quelques poissons en bonne santé issus d'un même biotope que beaucoup de poissons stressés!
Dans les grandes lignes il vous faut:
  • Commencez par déterminer le volume que vous pouvez offrir à vos poissons et choisissez-les en fonction. Certains poissons sont des poissons de fond qui nagent près du sable et ont besoin d'un territoire déterminé, d'autres sont des poissons du milieu, et d'autres encore des poissons plutôt de surface, il faut tenir compte de ses critères si l'on souhaite respecter au mieux les besoins en espace de chaque espèce. Il n'est pas souhaitable d'avoir différentes espèces de poissons occupant le même territoire, il y aura inévitablement conflit.
    Pour commencer il existe des poissons peu exigeants, il vaut mieux débuter en aquariophilie par ceux-là. Souvenez-vous qu'il est possible de créer un beau spectacle dans un volume modeste, et même s'il est vrai qu'un équilibre naturel s’instaure plus facilement dans un grand aquarium, ça ne veut pas dire que cela soit impossible dans un plus petit. On peut ainsi adopter quelques poissons de très petite taille et les voir heureux dans un aquarium de 40/50 litres. Il vaut mieux avoir un petit bac sain et équilibré, plutôt qu'un grand qui ressemble plus à une « bouillabaisse » qu'à un coin de ruisseau!
  • Ensuite, déterminez l'emplacement de votre bac, un support stable et solide est indispensable. Un aquarium, une fois rempli, sera impossible à bouger, à moins de le vider complètement évidemment! Une plaque de polystyrène ou de mousse placée sous le bac est obligatoire, ceci pour compenser les irrégularités éventuelles de votre support et éviter ainsi un fissure de la vitre de fond. L'aquarium devrait être dans un endroit tranquille à l'abri des bruits trop violents et des va-et-vient incessants.
  • Si vous êtes d'emblée attirés par des poissons précis, prenez quand même le temps de bien vous renseigner sur leurs besoins en volume, en température, en qualité de l'eau. Il est évident que le mieux est de mettre ensemble des poissons ayant les mêmes exigences. Sachez qu'il est plus facile d'acclimater des poissons issus d'élevages que ceux sauvages prélevés dans la nature, demandez à votre fournisseur de vous préciser leur provenance!

    Éviter les poissons rouges est une sage décision, ils n'ont rien à faire dans un aquarium aussi grand soit-il, sauf si vous souhaitez passer votre temps à nettoyer leurs déjections.

    Pour les autres, n'oubliez pas que tous les poissons ne peuvent cohabiter dans un espace restreint, surtout au moment de la reproduction. Beaucoup ont un instinct grégaire très développé, il faut les maintenir en groupe de 5 à 6 minimum. Toutes les informations sont disponibles sur internet, vérifiez par vous-mêmes les renseignements donnés par votre fournisseur!!
  • Pensez que vos poissons se sentiront mieux dans un aquarium planté, où ils auront la possibilité de se cacher si nécessaire, de plus les plantes vivantes vont agir comme un filtre et rendre votre eau saine. Avant de les acheter, renseignez-vous sur les besoins des plantes souhaitées et sur leur taille, certaines sont petites et sont à placer en avant-plan, d'autres à l'arrière du bac à cause de leur grande taille. Il en existe de très faciles et pratiquement "increvables", d'autres ont besoin d'un éclairage puissant. Les plantes à fortes racines auront besoin d'un sol riche, vous pouvez leur fournir un sol composé d'une couche de 2 à 3cm de terreau naturel recouvert de sable, c'est une solution peu coûteuse et efficace. Vous pouvez aussi jeter quelques poignées de substrat pour bassin au fond ud bac. Ayez pitié de vos poissons, épargnez leur les billes en verre de toutes les couleurs en guise de substrat, ces éléments D&CO n'ont rien à faire dans un aquarium digne de ce nom, préférez leur un sable fin plutôt sombre à l'aspect naturel. A part leur côté esthétique, les plantes flottantes sont très utiles également. Pour le décor, une belle racine donne un aspect plus naturel à l'aquarium, mais les possibilités sont nombreuses, laissez la nature vous inspirer.
  • Il existe plusieurs types de nourriture industrielle dans le commerce qu'acceptent la plupart des poissons, mais pensez que la nourriture vivante est la meilleure. Le mieux est de varier, vous pouvez leur donner  des paillettes et de la nourriture vivante une à deux fois par mois.  Il est possible de se procurer des Daphnies vivantes, des Artémias ou des vers de vase de 1à 2€ la dose, vous pouvez aussi leur donner des larves de moustiques si cela vous est possible.
  • Sachez qu'un bac bien planté n'a besoin d'aucun filtre, mais vous pouvez mettre une petite turbine munie d'une mousse pour brasser l'eau et ainsi favoriser un bonne aération. Une fois par semaine il vous faudra nettoyer la mousse et de temps en temps nettoyer la turbine elle-même. Un bulleur n'est pas utile, il évacue  tout le CO2 nécessaire au bon développement des plantes. Il vous faudra compenser l'évaporation, rappelez-vous que l'eau du robinet est bourrée de chlore néfaste pour les poissons. Avant de verser cette eau dans votre bac, laissez la reposer quelques heures, le chlore finira par s'évaporer.
Installation de votre bac:
  1. Lorsque vous êtes fixés sur la population que vous souhaitez maintenir et que vous avez acheté les plantes préalablement choisies, installez le sol, plantez vos plantes aquatiques et remplissez délicatement votre bac.
  2. Introduisez immédiatement des escargots aquatiques comme des Melanoïdes ou des Physes. Sachez qu'ils existent aussi des détritivores très utiles comme les Aselles et les Ostracodes.
  3. Mettez en marche votre turbine, le chauffage et l'éclairage. Dans le but de favoriser la mise en place d'un équilibre naturel, laissez-le tourner ainsi sans poissons pendant un mois. Éclairez votre aquarium  6 heures par jour au début, puis 8 heures au bout d'un mois. Par la suite il vous faudra  déterminer par vous-mêmes si cela est suffisant ou pas, suivant le développement ou non des algues et la bonne croissance des plantes. Les escargots, durant ce laps de temps, vont lancer le cycle naturel présent dans n'importe quel plan d'eau, et vont contribuer à rendre votre nouvel aquarium habitable pour vos poissons.
  4. Introduisez les poissons  en petit nombre au début, après trois à quatre semaines, et si tout va bien, vous pourrez rajouter le reste de la population. Pensez que vous devrez acclimater vos poissons aux paramètres de votre eau et à la température de votre bac. Pour cela, placez-les dans un petit contenant près de votre aquarium, et peu à peu, rajoutez l'eau de votre aquarium dans ce contenant de façon à le remplir deux fois son volume initial.

Rien ne vous empêche de demander à votre fournisseur de faire un test de l'eau de votre bac, il vous dira si vous pouvez introduire vos poissons en toute sécurité. 

Si vous faites preuve de patience, de réalisme, et de curiosité dans la pêche aux informations, le succès est garanti!